Actualités

Le Défi Azimut, première confrontation pour l’IMOCA Charal !

IMOCA Charal © Yvan Zedda/Alea/Charal
IMOCA Charal © Yvan Zedda/Alea/Charal

Grand habitué du Défi Azimut, Jérémie Beyou viendra présenter cette année son superbe Charal, le tout premier IMOCA pensé et conçu autour des foils, qui vient d’être mis à l’eau (le 21 août). Avec sa carène (sur)puissante, ses foils immenses et sa déco qui claque, cette monture futuriste suscitera à n’en pas douter la curiosité des spectateurs. Jérémie Beyou nous explique les raisons de sa venue.

Jérémie, pourquoi as-tu décidé d’inscrire le Défi Azimut à ton calendrier malgré un timing très serré entre la mise à l’eau de Charal et le départ de la Route du Rhum ?

Jérémie Beyou : « Car cette épreuve donne une échéance dans le calendrier. Nous savons que le 21 septembre, soit un mois après sa mise à l’eau, le bateau devra déjà être en configuration course. Ce sera une bonne étape pour le projet. Le Défi Azimut est bien placé dans le calendrier IMOCA et se dispute « à la maison ». On peut travailler sur le bateau jusqu’au dernier moment avant le départ. Ce sera une belle occasion de faire une navigation de 24 heures sur un parcours imposé et avec d’autres très bons bateaux autour de moi. »

On imagine qu’il sera difficile de s’aligner avec de grands objectifs sportifs un mois à peine après la mise à l’eau de ton nouveau bateau…

« Effectivement, je viendrai sans aucune prétention sportive, ce qui n’est pas dans mes habitudes ! Avec l’équipe nous serons encore en pleine phase de découverte et de fiabilisation de cet IMOCA très complexe. Il faudra du temps pour le prendre en main et en tirer le meilleur. Le Défi Azimut me permettra de prendre mes marques et de continuer à fiabiliser le bateau. Par ailleurs, nous sommes très fiers de cet IMOCA et nous serons heureux de le montrer au public à Lorient. »

 

Le Défi Azimut est réputé et apprécié pour sa convivialité. Tu confirmes ?

« Complètement ! C’est un événement simple, sympa, sans prise de tête. Il n’y a pas de grande organisation protocolaire, l’ambiance est détendue.. La journée du dimanche, avec les runs et le tour de l’île de Groix, offre un moment hyper convivial et important pour les partenaires. Pendant le Défi, le ponton est ouvert à tous, nous sommes là pour échanger en toute simplicité. On se régale et je reviens chaque année avec plaisir ! »




Imprimante enveloppe partager sur Facebook partager sur Twitter partager sur LinkedIn partager sur Viadeo partager sur Delicious

Afficher toute la rubrique